C'est en baillant que la loutre le dit:

Loutre avec écouteurs

L'autodérision commerciale, un exemple instructif

ven, 23/01/2015 - 11:32 -- mzw
Bannière "This is a generic Brand Video"

C'est peut-être un peu risqué, mais ils ont osé et réussi leur coup. La vidéo auto-parodique de Dissolve ouvre de nouveaux horizons au marketing Viral.

J'avoue, elle date un peu. Mais c'est beau !

http://www.dissolve.com/showreels/this-is-a-generic-brand-video

On se croirait presque dans un spot publicitaire de BP. Le concept est simple: Dissolve présente ses produits: ils vendent du stock footage, c'est à dire des bouts de films "génériques" qui peuvent être utilisés vraiment n'importe comment et n'importe où, tant que la musique derrière est sympa à écouter. L'entreprise a réussi le pari de présentant ses produits en parodiant les spots publicitaires de ses clients.

A mon avis, ils ont pris le risque pour une raison bien particulière : la nature même de leur concept. Ils présentent sur le site non seulement des clips, mais également leur concept "Get Ideas", un endroit communautaire où les créatifs peuvent présenter leur savoir-faire, particulièrement pratique pour s'inspirer et pour... get ideas. Du coup, on voit déjà que c'est pas un site comme Fotolia. On dirait presque qu'en fait, ils ont fait cette parodie pour critiquer une partie de leurs clients qui faisaient des publicités bateau à la va-vite. Du coup, ça les démarque de la concurrence en ciblant leurs produits vers des gens vraiment créatifs (enfin, c'est à voir), qui perdraient leur gêne à utiliser des clips tout prêts. Parce que c'est bien connu, un créatif de base ne s'autoriserait jamais à acheter un clip alors qu'il peut le tourner avec son 7D Mark II ... Bref. On a ici un exemple parfait d'une entreprise qui désire se forger une image moderne plutôt que de mettre en avant juste son contenu.

Dans le même concept, on avait, il y a longtemps, une superbe vidéo du redesign du package de l'iPod par Microsoft. C'était à l'époque où Vista pointait le bout de son nez (~2006), voici un article intéressant sur cette autoparodie:
http://www.branddrivendigital.com/the-divine-art-of-self-parody/