C'est en baillant que la loutre le dit:

Loutre avec écouteurs

Le code source de Diaspora est maintenant ouvert !

jeu, 16/09/2010 - 21:27 -- mzw

Diaspora, le projet qui se veut une alternative libre à Facebook, vient de publier le code source du projet. Le développement de l'application en question est dorénavant ouvert à tous. Un peu plus sur Diaspora, et sur Movim, l'alternative francophone.

Enfin, des nouvelles du projet ! On avait déjà entendu parler de movim, le projet de plateforme social européen, eh ben maintenant il y a Diaspora, à la sauce américaine. Qui dit américain, dit également... argent. Eh ouais, les quatre étudiants qui ont fait Diaspora ont reçu plus de 200'000 dollars de dons. Même Zucki s'y est mis, en mentionnant que le projet est une "idée cool". J'y vois donc un peu plus d'avenir que chez Movim, où la démo est toujours attendue. Mais ne soyons pas pessimistes, et les deux projets n'ont peut-être pas les mêmes ambitions.

Diaspora, j'vais l'installer chez moi.

Contrairement à Facebook, Diaspora et Movim fonctionnent d'une manière totalement décentralisée. Qu'est-ce que ça veut dire ?  Un système centralisé comme Facebook ne fonctionne qu'avec un serveur (comprendre : des milliers de serveurs mais apprenant tous à une seule entreprise). Les gens qui se connectent interagissent donc directement chez Facebook et ils n'y contrôlent rien. En y laissant quelques petits souvenirs : des données personnelles par exemple.

Diaspora a, mine de rien, été lancé au bon moment.

Diaspora et Movim ont pour but de décentraliser cette gestion. Il sera donc possible, en théorie, d'interconnecter tous les serveurs configurés et donc d'installer un système chez soi (geek), sans craindre un vol de données privées. On imagine également un système hébergé (gens) par un fournisseur externe ou interne à Diaspora.

On peut voir la chose comme Drupal Gardens : un service fourni par Drupal qui utilise un CMS qui s'installe aussi sur notre propre serveur. Sauf qu'en plus, tout ce petit monde se parle et interagit.

Diaspora...

Contrairement à Movim qui suit un peu le chemin du logiciel libre typique, si j'ose dire, Diaspora a été développé en interne par l'équipe des quatre fameux développeurs dans un premier temps. Cela a permis d'établir une structure solide et de tracer un chemin d'avancement précis. Et donc au projet de se développer... Les dons ayant bien aidé évidemment.

 

La communauté peut donc partir donc sur cette base concrète afin de contribuer comme il se doit.

...et Movim ?

Movim, pour sa part, n'est pour l'instant guère avancé. Il est pourtant prometteur : il base son architecture autour de trois points : Core, Social et Group.

MOVIM Core, c'est la base. Tout les modules auront besoin de lui, et il ne fait rien tout seul si ce n'est l'administration. MOVIM Social regroupe tout ce qui concerne la communication : gestion des contacts, messagerie, etc. Movim Group va permettre aux utilisateurs de joindre... des groupes.

On imagine également une sorte de centre d'applications où on pourra y installer autant de choses que l'ont veut.

Espérons que ces projets voient le jour une fois et que le grand public soit conquis !

Commentaires

J'étais étonné de ne pas avoir encore lu qqchose sur Diaspora sur planet-libre.